STRONGER IN LOVE `♥

Le coeur à ses raisons que la raison ignore
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Autumn Tracy Hovington, but call me Hell

Aller en bas 
AuteurMessage
Autumn T. Hovington

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 28
Citation : Je ne suis l'automne. Je suis l'Enfer.
Localisation : Le majeur dans ta direction
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Autumn Tracy Hovington, but call me Hell   Jeu 16 Aoû - 0:26

On m'appelle Autumn, mais mon véritable nom, c'est Enfer...


I. Identité

Nom: Hovington, le nom de son paternel, évidemment. Si elle tenait celui de sa mère, elle porterait le nom de Wagner. Seulement, Hell déteste déjà suffisamment ce qui l'affuble continuellement pour taire cela. Meilleure chance la prochaine fois, madame Hovington.

Prénom: Autumn Tracy. Si vous voulez vous attirez irrémédiablement ses foudres, appelez-la donc Autumn. Elle ne s'y fait pas, ce simple nom lui file la nausée. Ça la rend malade, ça l'énerve, et Autumn en colère, c'est pas joli joli. On l'appelle Hell. Pourquoi? Parce qu'Autumn Tracy Hovington est véritablement l'Enfer venu sur Terre. Aucune consonnance, mais pourtant tout concorde. Impossible de lui trouver meilleur surnom, suffit de la connaître pour le savoir.

Surnoms:* Hell, quelques personnes réussisent tout de même à lui faire avaler, même de travers, ce qui lui sert de prénom. Suffit de beaucoup, beaucoup de patience, de détermination, et aussi bien de la chance...

Date et lieu de naissance La jeune femme est née 21 septembre 1988, soit à la date exacte de l'équinoxe d'automne.

Histoire: Tout le «timing» était bon. Après avoir fait une rencontre d'affaires dans un petit café bourgeois de Paris, les deux avocats qui lui servaient de parents étaient tombés réciproquement l'un pour l'autre. Bien évidemment, ils étaient pourtant séparés par tout, si ce n'est que par leur profession respective. Olivia Rosalyn Wagner était fille d'un écrivain méconnu et d'une femme de chambre, tandis que Steven Collins Hovington II était le fils de l'homme d'affaire réputé pour ses transactions controversés dans l'immobilier dans les années soixante-dix Carlyle Hovington et d'une héritière du pétrole. Elle vivait confortablement avec ce salaire que lui offrait sa profession, et lui ne travaillait que pour le plaisir. De l'argent, il en avait déjà trop pour ce que peut dépenser un homme en une seule vie.

Voilà pourquoi, trois ans après avoir mis au monde Stephen Vincent Hovington, c'est une ravissante petite fille qui naissait, à l'hôpital à proximité de l'endroit où le père résidait. Leur vie commune, à son frère et ses parents, étaient controversés. Sa mère refusait catégoriquement les subventions que lui proposait Steven, à laquelle elle ne s'est jamais mariée. Cela a alimenté beaucoup de rumeurs, comme quoi Olivia se voyait refuser un divorce par un ex, amour d'un soir à Las Vegas. Sa mère, à Las Vegas? Non, autant son père pouvait être calme et serein, sa mère était exigente et extrêmement rigoureuse. C'est donc dans un climat frôlant les plafonds de l'ambigüité que commença l'existence de leur petite princesse. Non, elle n'était pas battue. Non, elle n'a jamais subit d'assaut d'aucun collègues de ses parents. Vous voulez continuer à en apprendre à propos d'Autumn? Eh bien, profitez-en maintenant, car il coulera de l'eau sous les ponts avant d'en connaître plus.

La jolie blonde n'eut aucune difficulté à tenir sur ses deux petites jambes, ni même ouvrir ses jolies lèvres rose pâle. Elle apprit rapidement, très voire trop rapidement, que charmer pouvait faire des miracles. Si Hell voulait une sucette? Trop facile. Suffisait de faire les courses avec maman, se voir refuser celle-ci par sa mère, s'éloigner de celle-ci quelques minutes et de battre des cils devant la caissière. Ça marchait à tous les coups, obligatoirement. Elle se devait de marcher, cette technique, et Autumn l'adopta rapidement. C'est donc dans un pareil état d'esprit que la jeune femme évolua, et demeura proche de son grand frère. Après avoir tout de même subit les sautes d'humeur et le caractère massacrant de leur cadette, les parents de la jeune femme s'arrêtèrent là, à deux rejetons. En y repensant, Autumn sourierait, tolérer quelqu'un qui soit un tant soi peu comme elle, bof, elle préfèrerait se pendre.

Son frère possède certains traits qui lui sont familiers. La même détermination brillent dans leurs yeux. Il possède un charme qui en laisse plus d'une pantoise. Il a beau avoir trois ans de plus qu'elle, Autumn ne s'imagine même pas la vie sans lui. Son frère. Son protecteur. Son ami. Sans le voir régulièrement, la jeune femme se réjouit d'un passage et d'un séjour chez son père, avec lequel Stephen habite. La promenade est le seul obstacle qui la sépare du loft somptueux de Steven, mais elle ne s'y rend que très rarement. Le courant ne passe pas entre l'héritière et l'homme. Pour compenser, il se contente de lui fournir suffisamment de fric pour qu'elle ne s'en plaigne pas. Seulement, il ne comprend rien à rien. C'est de l'attention, de la vraie attention qu'Autumn voulait. Pas de l'argent. L'argent, elle n'a aucune difficulté à en trouver. Suffit de demander gentiment, et de battre des cils, n'est-ce pas?


Enfin. C'est donc en beauté, en intelligence et en féminité que la jeune femme s'épanouie. Il faut dire qu'Olivia fait tout pour satisfaire les caprices de son unique fille, l'entraînant dans ses voyages d'affaire un peu partout dans le monde. Hell ne se gêne pas pour «gentiment» rester à la chambre pendant que maman avocate s'en va à sa réunion. Réunion qui, heureusement, dure des heures et des heures. Prenant un vingt, ramassant ses verres fumés et ouvrant son sac à main, elle sort une cigarette au menthol, la glisse gracieusement entre ses lèvres, et c'est parti pour un vrai de vrai moment de plaisir. Autumn a environ seize ans. Pleinement conscience de ses charmes, qu'elle entretient depuis la tendre enfance, elle sait parfaitement se faire comprendre d'une moue boudeuse ou d'un clin d'oeil coquin. Même pas besoin d'ouvrir ses lèvres pulpeuses et utiliser une voix un tantinet suave.

Elle visite de cette manière plusieurs grands centres urbains. Tokyo, Londres, Munich et Berlin y passe, en plus de New-York et Los Angeles. Elle se fait remarquer, et on la confond souvent avec une starlette. Pourtant, elle n'est pas de ce rang-là, non, elle vaut beaucoup plus. Elle enfile les copains, traîne avec des copines et des gens pas toujours des plus nets, mais elle s'en fiche éperdument. D'autant plus qu'elle a adopté son nom. Le nom qui lui va vraiment. Hell. C'est une fille qui, s'arrêtant dans la rue à la hauteur d'Autumn, lui avait adressé quelques mots que la jeune femme n'oubliera sans doute jamais.


«Êtes-vous l'Enfer, mademoiselle, car vous parviendriez à faire damner un Saint.»

Si ce serait un garçon qui aurait dit pareilles sottises, une gifle et le majeur tout droit l'aurait remis à sa place. Le plus perturbant, c'était qu'elle n'a sans doute jamais revu celle qui l'a baptisé. Elle ne connait plus Autumn. Son nom à elle, c'est Hell. Rien de moins. Bien qu'importe, maintenant. À dix-huit ans, elle enchaîne les petit-ami et les cocktails dans les boîtes. Intelligente, elle n'a aucune difficulté à maintenir une moyenne digne de mention. Trop gâtée? On pourrait le croire, dame Nature a sans doute oublier de lui faire subir la nature humaine. Comme un enlèvement. Ou même une maladie. Non, elle est simplement affublé d'un caractère de chien et, franchement, ce n'est déjà pas une tasse de thé...


II. Caractéristiques et Physique

Caractère: Bordel. Mais résumer le caractère d'Autumn ne sera pas d'une facilité déconcertante. J'irais même jusqu'à dire que ce sera assez hardu, comme tâche. Il faut d'abord et avant tout redire que son caractère est digne de de celui d'un chien enragé. Si elle se prend à vouloir être la plus «bitch» et agace, il se peut que vous ne puissiez plus que lui coller cette étiquette sur ses jolies fesses bombées. Autumn a un caractère mouvementé, sale, difficile à suivre. Un instant elle vous parle calmement, l'autre elle vous traite de tous les noms possible et imaginable. Eh oui, derrière un joli minois peut se cacher le pire des châtiments. Ceux qui ont subi ses foudres peuvent en témoigner. La rancune de Hell n'a d'égale que l'assouvissement du moindre désir de vengeance. Évidemment, faites-lui quelque chose, et tout vous reviendra en pire. Elle sait habituellement où frapper, quand frapper, surtout là où ça fait le plus mal. D'habitude, pour information, c'est l'ego.

Elle est prête à tout pour préserver son honneur et sa fierté. Un vrai macho quand elle s'y prend. Autumn adore provoquer, et agir sans la moindre considération et de manière délurée l'amuse beaucoup. Ses amis, ses rares amis, car soyons honnête qu'elle n'a rien de charmant vu aussi sommairement, ont plus de place à ses yeux que tout au monde, si on exclut Stephen. Stephen qu'elle n'a plus vu depuis un moment, d'ailleurs. Où bordel s'était-il encore tiré? D'accord, il atteint les vingt-et-un an, mais il restera toujours son Vincent, car elle est la seule qui l'appelle par son second prénom, qu'elle devait consoler pour sa phobie du noir. Lorsqu'elle parle de lui, son visage s'assagit, ses traits sont plus tranquille et elle ressemble davantage à Heaven qu'à Hell. Quoi qu'il en soit, les apparences peuvent être trompeuses.

Intelligente et maligne, elle sait ce qui l'avantage et ce qui doit être fait. Autumn est à la fois calculatrice et impulsive, dépendamment de l'état d'esprit dans lequel elle se trouve. Son sourire, même si elle n'en est pas avare, est une marque qu'elle n'offre qu'aux méritants, et il faut avouer qu'il s'agit vraiment du comble pour la jeune femme. À la fois douce, violente et passionnée, Autumn se laisse difficilement cerner. Elle adore épaissir le nuage de mystère qui l'entoure. Peu de personnes peuvent vraiment se vanter de l'avoir vraiment approcher.

Partageant sa vie avec des copains que quelques semaines tout au plus, elle n'a encore jamais rencontré quelqu'un qui lui donne vraiment envie d'aller plus loin. Faut dire qu'Autumn ne cherche pas vraiment le prince charmant. Elle cherche quelqu'un qui lui tient tête, la mettrait en rogne à un tel point qu'elle ne pourrait plus s'empêcher de lui sauter au cou pour l'embrasser avec fureur. Pourtant, elle ne cherche personne. À dix-huit ans, il est tôt pour y penser, elle a simplement une mince idée de ce qu'elle désire. D'ailleurs, ces désirs et ce qu'elle veut fait acte de loi. Difficile de la contredire et s'en sortir sans séquelle.

Avez-vous toujours envie de la connaître?


Votre plus grande qualité: Difficile de dire que l'ambition est une qualité, bien qu'elle en soit pourvu à l'excès. On pourrait dire que sa confiance en elle lui permet de bénéficier de plusieurs avantages. C'est grâce à cela qu'elle parvient à être elle-même, à accomplir ce qu'elle a toujours accompli. Autumn sait qu'il ne suffit pas seulement d'un beau visage et d'un cerveau pour arriver à quoi que ce soit dans la vie, les relations et l'image que l'on perçoit de soi est importante. Elle sait ce qu'elle vaut, et fera tout pour que l'on adopte cette vision des choses.

Votre plus grand défaut:[/] Hell a beaucoup de difficulté à aller vers les autres. Pas à se faire remarquer en criant des obscénités pour le simple plaisir dans un épicerie, non, mais d'aller vraiment en profondeur avec quelqu'un. Elle déteste qu'on voit quelque chose dans cette aura de mystère qu'elle cultive jalousement autour de sa personne, car lorsque l'on parvient à abaisser ses barrières et endormir sa garde, elle ne parvient plus à la replacer, et devient vulnérable. Ce sentiment est le pire qu'elle n'eut jamais éprouver, et il y a plusieurs années qu'elle s'est refusé de l'admettre.

[b]Physique:
Sa description physique, hein? Vous préfériez celà à son caractère trop complexe, j'imagine. Faut croire que les gens sont beaucoup moins courageux de nos jours. Enfin. La jeune femme. Hell. Par où commencer? Tout simplement par le début, je crois. Autumn possède une chevelure soyeuse et dégageant perpétuellement des odeurs de patchoulis qui parsème les cheveux ondulés d'une couleur blond châtain. Possédant un teint hâlé par les origines de son père, la couleur bleu azur de ses yeux contraste avec la couleur foncée de sa peau. Un regard qui peut être doux et par la suite noir. Possédant un nez fin et aquilin, légèrement retroussé au bout, suivit de lèvres pulpeuses d'un rouge pâle. Ça vous fait pâlir d'envie peut-être? Vous pouvez toujours rêver.

N'étant ni très petite ni très grande, la jeune femme mesure dans les mètres soixante-dix, soixante et onze. Dans ces coins-là. Remarquez, avec ces milliers de paires de chaussures aiguilles, elle augmente certainement de quelques centimètres. Qu'importe. Cela ne change rien à ses longues jambes hâlées et fuselées qu'elle ne se gêne pas pour mettre en évidence. Elles ont vu leur lot de mini-jupe et de micro-short mi-cuisse, celles-là! Évidemment, un ventre plat pourvu d'un ravissant petit piercing, marque de commerce de ce genre de filles. Quel genre de filles est Hell? Bonne question. Reste toujours qu'elle possède des hanches étroites et des rondeurs fines là où il le faut. Cela est une description sommaire, mais à ses mots, pour le plaisir, ça aurait plutôt sonné:


«Je suis une fille, je fais le mètre soixante-six et je porte du 34C, content ?»

Charmant.

Autres? Elle a une fine cicatrice dans le bas de son dos à droite. Mésaventure de jeunesse.

III. Préférences ( de votre personnage)

Ville/Pays préférés: Très certainement l'Angleterre, là où il pleut tout le temps, où les mecs sont canons et qu'on mange sur des papiers journaux. C'est flippant, et ça l'éclate.

Livre fétiche: Livre? Parce qu'elle est sensé en avoir un préféré. Cela remonte à longtemps. Hell ne sait même plus quand elle a lu un livre entier pour la dernière fois. Peut-être Mémoires d'une Geisha, tandis qu'on y pense...

Films favoris: Peur et dégoût à Las Vegas, bien évidemment. Parce que Johnny Depp est sans doute digne des fantasmes les plus impétueux, et que le film est sans un conçu avec le plus grand et le plus malsain des génies.

Fleur préférée: Patchoulis. Hell dégage cette odeur comme parfum qu'elle ajoute à ses shampooing de prédilection.

Couleur préférée: Si on exclut les classiques noir et blanc, on pourrait dire que le rose est dans sa palette.

Chansons fétiches: Diamonds are girl's best friend

Activitée Favorite: Emmerder les gens, provoquer, charmer.

Votre dernière relation : Il y a quelque semaine, le joli Londonnien qui était de passage à Paris, pour y apprendre le français, la langue du coin. Cependant, la langue qu'il a le plus pratiqué, c'est la sienne contre celle de Hell...


IIII. Autres

Avart: Doutzen Kroes

Votre Prénom: Marie-Chantal

Age: 16 ans

Précense sur le forum par sem: Assez souvent, je ne pourrais pas vraiment généraliser vite comme ça, mais environ 5/7

Comment trouvez-vous le forum? Sublime

Autres? cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miley Kayne
Bigger Than Us <3| Admin
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 27
Citation : The new girl in town, I'm gonna get her after school xD
Côté coeur X3' : Ladies' choice ... Hum .. My ass !
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Autumn Tracy Hovington, but call me Hell   Jeu 16 Aoû - 9:56

Bienvenue sur le forum Miss'

Magnifique présentation ! Validé

_________________

she was independant, Miley Kayne,
brilliant, and beautiful, and brave in two years she'd
grown more than anyone i'd ever known
Miley Kayne is going to change the world someday,
and im not sure she even knows it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Autumn Tracy Hovington, but call me Hell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Tracy CHAPMAN
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRONGER IN LOVE `♥ :: Validé-
Sauter vers: