STRONGER IN LOVE `♥

Le coeur à ses raisons que la raison ignore
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chanel Standfort

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 26
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]   Mar 14 Aoû - 15:46

De retour du bal costumé qui avait finit en désaste, Chanel avait marché pendant près d'une demi heure sans même savoir où elle se rendait. Tout ce qu'elle voulait c'était partir de ce bal à la noix et d'être le plus loin de June et Lucas. Ce qu'ils l'avait fait frustré ses deux-là. June c'était normal. Elles se faisaient toujours des coups comme ça. Et elle c'était venger donc ça allait un peu mieux pour elle. Mais Lucas. Qu,est-ce qu'il lui avait prit? La frapper. Mon dieu et elle n'avait fait que répliquer quelque chose puisque June l'avait insulté. C'était elle qui était venue voir Chanel pour la provoqué. Et c'était Chanel qui écopait? De l'injustice vraiment! Donc, elle marchait, les larmes toujours dans les yeux en repensant à tout ça. Ses supposées "amies" ne l'avait pas aidée. Que lui restait-elle? Tout en marchant, Chanel repensait de plus en plus à ce qu'elle avait marqué recement dans son journal. Elle ne se reconnaissait plus. Était-ce vraiment elle ce démon qui agissait à sa place. Elle n,avait jamais été plus méchante qu'avant, mais ça commençait à la gonfler un peu de toujours être la dernière dans tout et être celle que l'on pointe toujours du doigt.

Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, elle ne remarqua pas qu'elle était rendue dans le Jardin de Paris. Elle sourit légèrement en se disant que sa serait bien de sentir autre chose que le champagne. Justement, ses vêtements et ses cheveux étaient pratiquement sec, ce qui la fit un peu sourire. Certes, ils étaient collants mais elle était la seule à le savoir. En remarquant qu'elle était sec, elle remarqua qu'elle avait toujours son costume de petite lapine sexy. Elle avait un corsage et une petite culotte et des oreilles sur sa tête. Un peu comique? Espèrons qu'elle ne rencontrerait personne qui la verrait dans cet état piteux. Elle continua de marcher alors vers les fleurs d'un secteur. Elle s'y agenouilla, en sentit quelques unes puis délicatement elle arracha une jolie petite fleurs rosâtre qu'elle glissa ensuite dans ses cheveux après avoir jetté sa passe par terre. La petite fleur se glissa dans ses cheveux près de son oreille ce qui la rendit mignionne comme tout. Elle se dégagea ensuite des fleurs puis se dirigea vers un petit pont(on va dire) surèlevé dans aires un peu puisqu'un mini lac s'étendait dessous. Elle monta les amrches puis marcha vers le millieu du pont pour ensuite s'accoter les coudes sur le bois bruni par la peinture du pont.

Elle regardait d'UN air vide l'eau qui s'étendait devant elle. Que pouvait-elle dire ou faire maintenant? Tout ce qu'elle pouvait faire c'était penser. Pour une fois, elle ne dérengerait personne cette fois-ci. Pourquoi était-elle aussi méchante? Elle n,avait pas toujours été ainsi auparavant. Oui, elle avait toujours été méchante, mais pas à ce point? Qu'est-ce qui lui prenait au fait? Pourquoi cherchait-elle toujours à faire du trouble aux autres? C'était plus fort qu'elle! La petite voix qu'elle entendait toujours dans sa tête, qui s'appelle la consicence, elle ne savait jamais l'écouter. Lorsque quelqu'un lui répliquait toujours quelque chose de bien méchant, sa petite voix lui disait de fermer sa bouche et de laisser passer cette phrase et de sourire au lieu de blesser d'avantage l'autre personne. Mais elle ne l'écoutait jamais. Pauvre petite voix qui parlait dans le vide!

Que pourrait-elle faire maintenant? Bien qu'elle aurait voulue retourner en arrière quelques fois, ça ne se faisait pas. Devait-elle changer ou les gens n'y voirait rien? C'était vrai, Chanel ne pouvait pas changer du jour au lendemain ça c'était sur. Mais elle devait faire des efforts après tout. Mais c'était si dure pour elle qu'elle n'y arriverait probablement pas! Elle se pencha ensuite vers l'eua en regardant son reflet dans l'eau. Son visage était un peu déformé à cause de l'eau qui bougeaut un peu et des rayons de lune qui traversait l'eau. Tanne d'avoir les yeux pleins d'eau à force de penser aux horribles choses que June et Lucas avait dit et fait, Chanel ferma les yeux un moment pour laisser couler ses larmes. Après un moment, elle les réouvrit puis lâcha un petit cri en sursautant en voyant quelqu'un derrière elle dans le reflet de l'eau. Elle se retourna ensuite rapidement avec de gros yeux puisqu'elle était caréement appeuré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dereck Carter

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]   Mer 15 Aoû - 2:58

    Quand j’étais arrivé à Paris, déboussolé par le décalage horaire et la chaleur, j’avais pensé avec bonheur que quelques heures après m’être reposer, je pourrais retrouver tout les endroits que j’aimais à Paris. Après avoir déballé mes affaires et prit une douche, je m’étais donc reposé. Puis, j’avais mangé une petite salade de ma préparation. Un peu plus tôt, j’avais fait mes courses sur internet avec mon ordinateur portable qui me suit presque partout et une quarantaine de minutes plus tard, une jolie livreuse était venue me livrer mes courses. Elle m’avait discrètement noté son numéro sur la facture, ce qui m’avait fait énormément rire. Je ne souhaitais pas flirter avec une livreuse dès mon arrivé à Paris, surtout que quelques minutes après que j’eus rangé mes courses et quand je commençais à sortir mes vêtements de mes valises pour les ranger dans les compartiments fait pour, dans ma très jolie chambre. Mon loft était décoré avec goût mais surtout très pratique et équipé des dernières technologies. Bref, après une bonne salade que je m’étais préparer ca j’adore vraiment cuisiner. J’avais plusieurs choix pour ma soirée. Je pouvais rejoindre June au bal costumé dont elle m’avait parlé et qui avait lieu ce soir. Je n’avais absolument aucune envie d’y aller, vraiment. Je pouvais aussi rester chez moi, devant la télé, ou à bouquiner. Mais dehors il ne faisait pas trop chaud, je me dis donc que me promener Au « MarshBotanic Garden » serait une bonne idée.

    Alors que j’étais près pour partir, ma petite amie m’appela. Je lui avais envoyé un SMS en sortant de l’avion, mais elle est au Québec et quand je suis arrivée le soleil était en train de se lever chez elle. Quand je m’apprêtais à partir, il était neuf heures à Paris, et donc quinze heures chez elle. Elle me dit qu’elle avait bien eut mon message, qu’elle espérait que j’allais bien… Elle me dit aussi que mes baisers lui manquaient et qu’elle allait peut-être passé à Paris avant les prochaines vacances. Je me dis intérieurement que nous aurions peut-être rompu à ce moment là, et avec des paroles réconfortantes, je lui dis que je devais raccrocher. Elle me quitta sur un « je t’aime » d’une voix humide, auquel je réponds un petit « moi aussi ». A vrai dire, je n’en étais pas si sûr.

    Je partis donc en route pour le MarshBotanic Garden, d’un pas rapide. Il y avait pas mal de taxi qui s’sillonnait les quartiers chics. Les Jeunes de la jeunesse dorée prennent souvent des taxis pour se rendre dans divers évènements mondains ou dans des boîtes de nuit selectes. Je faisais moi-aussi parti de ce milieu, bien que je ne sois plus vraiment très jeune. Bizarrement, la perspective de vieillir ne me mortifiait pas comme elle mortifiait certains jeunes qui approchaient de la trentaine. J’avais bien vécu ma jeunesse et je continuais à m’amuser. J’avais aussi réussis mes études, faisant plusieurs facs dans le monde entier. Mes parents étaient fiers de moi et j’avoue que j’avais un patrimoine culturel très élevé, sans passé pour autant pour un snobinard intellectuel. Bref, j’avais une vie belle, des amis…

    Mais tout le monde n’avait pas la chance que j’avais. Quand j’entrais dans le MarshBotanic Garden, je vis tout de suite qu’une jeune fille pleurait. J’avais l’habitude des larmes, féminines comme masculines, pour avoir secourut plus d’un ami qui était dans la détresse. Je me retrouvais d’ailleurs très peiné quand un de mes amis n’allaient pas bien. Mais je savais réagir face à cela. Je trouvais les bons mots réconfortants, et les larmes se séchaient peu à peu. Je m’approchais de la fille, qui se trouvait sur un petit pond très Français, comme le disait les Américains. Elle sentait le champagne, mais elle n’avait pas l’air saoul. Je savais voir une fille qui me plaisait à plusieurs kilomètres, dans n’importe quelles situations. Dans celle-ci, je me dirigeais vers la fille, et elle se retourna vivement. Je m’étais peut-être approché trop doucement car elle eut l’air effrayé. Je lui fis un sourire compatissant, sans vraiment savoir quoi dire. Je ne voulais pas qu’elle me prenne pour un violeur ou un sadique comme il en trainait un peu partout…


    - Ca ne va pas ?

    Mon ton était compatissant. Si ça ce trouve, elle était morte de peur et j’allais finir la soirée dans un post de police. Mais je lui souris à nouveau. Je ne voulais pas qu’elle est peur ou quoi que ce soit. Son maquillage avait un peu coulé, et elle avait l’air tellement perdu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanel Standfort

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 26
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]   Mer 15 Aoû - 9:47

Jamais, Chanel aurait pensé finir la soirée ainsi. À peine 4 heures plus tard, elle était toujours chez elle ent rain de se changer et croyant qu'elle aurait une soirée amusante.Enfin, plutôt normal puisque tout ce qu'elle faisait dans les fêtes c'était amusant. On lui disait souvent que c'était parfois elle qui s'avait commençer les fêtes. C'était elle qui mettait le party et faisait que els autres s'amusaient. On la voyait rarement sobre lors des fêtes dans les boîtes de nuit mais autre bord, elle ne prenait pas grand alcool. Même si elle prenait sa voiture après sa buverie aux boîte de nuit, elle n'était pas en état d'ébriété puisqu'elle avait tellement dansé et rit que tout l'alcool dans son sang avait disparut.

Enfin bref, elle n,avait jamais imaginé, en se regardant dans le mirroir pour la dernière fois avant de partir pour la fête, que celle-ci allait finir dans des larmes et dans un jardin toute seule. Enfin, pas tout de seul puisqu'elle avait vu un homme plus grand que Chanel derrière elle sur le pont. Au début, elle avait eut réellement peur. Écoutez, rencontrer un homme tard le soir, alors que tous les gars étaient au party, et ici surtout, c'était effrayant. Quoi que le jeune homme lui était tout sauf effrayant. Bizzarement, elle ne savait pas qui c'était. Après tout, Chanel connaissait tous les hommes ici. Beaux, vieux, grands, petit, gras, maigrichon ou laid, elles les connaissaient tous. Accordant une importance différence à chaqu'un , elle se demandait dans quoi elle avait accordé son importance. Dans sa catégorie, il était caréement le top du top dans les mecs extra!

Lentement, elle s'habitue à son visage. Même si elle ne l'avait rencontré que depuis à peine 2 minutes, les traits de son visage se formèrent devant ses yeux à travers la noirceur. Comme une personne qu'on a tant cherché tout sa vie et que maintenant qu'on la trouvé, on se perds dans ses yeux et on oublie déjà ce que l'on recherchait. On oubliait même qui on était dans ce regard si perçant. C'était ce que Chanel pensait. Qui était-elle au juste? Et à voir comment le jeune homme la regardait, Chanel perdit tous ses moyens! Que lui avait-il déjà demandé? Elle se creusa les pensées puis se rappella qu'il lui avait demandé si ça allait. Elle essuya d'un revers de sa main les larmes qui coulaient le long de sa joue puis répondit d'une petite voix:


-Vous m'avez fais un peu peur... Mais sinon sa pourrait allez mieux!

Dit-elle dans un léger sourire en coin.Elle ne savait plus trop quoi faire. Bizzarement, elle se retourva rapidement bien timide. Elle qui habituellement était très à l'aise avec tout le monde et qui n'était jamais gêné, épourait une petite réserve. Elle ne voulait ni rien faire ou dire de trop qui pourrait donner une mauvaise image de Chanel pour le jeune homme. Elle se rappela alors qu'elle pleurait. Mon dieu! Chanel Standfort. Les poules avaient maintenant des dents? Elle s'essuya d'avantage même s'il lui restait beaucoup de larme puis dit d'un ton timide:

-Je préfèrais que sa reste entre vous et moi de m'avoir vue pleurer...

dit-elle en grimaçant légèrement. Elle ne savait pas si le jeune homme la connaissait déjà. Qu'il savait qu'elle était un horrible personnage. Qu'elle ne pleurait jamais, qu'elle avait toujours une face méchante sur le visage et qu'elle disait d'horrible chose aux autres. Bref, il savait peut-être qui elle était en fait. Ou croyait être! Elle soupira par la suite puis baissa la tête vers le lac. Elle remarqua ensuite qu'elle était déguisé en lapin. Il allait probablement se demander se qu'elle faisait accoutré ainsi. Elle roula des yeux dans un petit rire en croisant son regard fixé d'un point d'interrogation en la regardant. Elle sourit puis répondit un peu timide:

-Il y avait un bal costumé... J'avais des oreilles de lapins mais je les ai jeté! Vous n'y était pas à la fête?

Dit-elle en se retournant vers lui. Certainement pas. Il n'y était pas puisqu'elle l'aurait probablement remarqué. Enfin, elle espèrait qu'il n'y soit pas aller. Par chance, ce serait le seul à ne pas l'avoir vu se faire arroser de champagne. Elle eut soudain l'air peiné et effrayé. Gossip Girl se ferait une joie de tout raconter les détails dans son blog. Tout le monde serait au courant en fait de cette soirée!De comment elle avait commençé, comment elle avait continuer et comment la soirée avait finit pour Chanel. Elle qui croyait oublier; ne serait qu'au bout de ses surprises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dereck Carter

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]   Sam 18 Aoû - 7:15

    En effet, en lui parlant brusquement alors qu’elle se morfondait au bord du pond, j’avais bien vu que je lui avais fait peur. J’avais eu un peu peur qu’elle crie, pensant que j’étais un pervers ou un violeur, ce qui revient un peu au même, qui allait la kidnapper et la violait. Heureusement, je n’étais rien de cela. Je n’étais qu’un charmant Australien qui se promenait dans Paris et qui avait vue une jeune fille en détresse. Jeune, c’était d’ailleurs le cas de le dire. Celle jolie jeune femme ne devait pas avoir plus de vingt cinq ans. Elle faisait pourtant très femme, comme toutes les filles de cet-âge là du Paris riche. En Australie, certaine fille d’une vingtaine d’années font beaucoup plus « sortie d’adolescence ». Cela ne veut rien dire, car les apparences sont trompeuses mais la fille qui était devant moi avait l’air plutôt aguicheur. Enfin, je n’affirmais rien, surtout qu’elle me faisait de la peine, toute seule sur un pond dans un costume très sexy et en pleure.

    Elle répondit ensuite que ça pourrait aller mieux. Selon moi, elle était plutôt complètement effondrée. Je ne sais pas ce qui lui était arrivé, pour sentir l’alcool sans être saoule et pour finir une soirée qui avait l’air d’avoir bien commencé (je disais cela par rapport à son costume) et qui avait si mal fini. Enfin, je comprenais bien qu’elle n’allait pas s’effondré sur mon épaule en pleurant, elle aurait perdue toute sa dignité et je songeais que ce n’était pas ce genre de fille là. Elle me demanda ensuite de ne pas dire que je l’avais vu dans cet état. A qui pouvais-je le dire ? Peut-être à June, pensais-je. Elle connaissait surement cette jeune fille. Elle était à peu près du même style si June n’avait pas trop changée. Et puis, chez les jeunes riches de Paris, tout le monde connaissait tout le monde, à force de côtoyé les mêmes endroits, les mêmes soirées…

    Elle me reparla. Elle avait l’air de s’être un peu calmée. Il était sûr que j’aurais été invité à ce bal costumée, si je n’étais pas arrivé ce matin. Car oui, quand j’étais resté à Paris pour plusieurs mois, j’étais invité à toutes les fêtes, connus par un peu tout le monde. J’étais assez populaire ici, les gens m’aimaient bien. Peut-être mon accent Australien ? Ou que je sois très proche de la très populaire June ? Car ici, s’il y avait bien quelqu’un que l’on enviait, c’était elle. Je comprenais bien toute les critiques. Même si je l’adorais, June est belle et elle le sait pertinemment
    .

    - Je suis arrivée en avion ce matin. Je viens de Sydney, et je suis là pour quelques mois…

    Dis-je, pour justifier mon absence de la fête. Étrangement, j’aimais bien la compagnie de cette fille. Elle m’avait enlevé de la tête le coup de fil de ma petite amie, qui m’avait un peu énervé, je l’avoue. Est-ce qu’elle était obligée de venir me voir ? Sa jalousie m’étouffait vraiment. Mais c’est vrai que, elle et moi c’était… Pour être franc si je n’étais pas attaché et elle, je la larguerais assez vite. Mais nous avions nos défauts à tout le deux et il fallait que je l’accepte. Mais d’un autre côté, redevenir célibataire ce serait vraiment génial. La liberté de pouvoir draguer qui je veux sans me sentir coupable... Parce que je ne pouvais pas m’empêcher de charmer un peu les filles, cela faisait partie de mon caractère. Surtout que je savais que je réussissais à les charmer…

    - Qu’est-ce qui s’est passé ?

    Je ne voulais pas être indiscret, mais ce confier pouvait peut-être lui être bénéfique. Et je voulais vraiment effacer ses trainés de mascaras sur les joues de cette très belle fille. Je n’aimais pas voir les gens pleuraient, et quand c’était des filles encore moins. Une femme qui pleure pouvait me faire faire presque n’importe quoi. Je suis comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanel Standfort

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 26
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]   Dim 19 Aoû - 17:39

Regardant chaque trait de son visage qui lui paraissait parfois familier, Chanel essaya de trouver un nom à son visage. Elle semblait ne l'avoir jamais vue mais pourtant il lui disait quelque chose. Ses yeux lui rappellaient ceux d'une personne qu'elle croyait connaître. Quelqu'un de son entourage, pas necessairement qu'elle aime, mais quelqu'un avait ce même genre de yeux. Et puis la carrure de son visage et la forme de ses lèvres, elle avait déjà vu ça aupravant. Mais impossible de dire sur qui....Seulement il savait qu'il avait peut-être un frère ou une soeur qu'elle connaissait après tout!

Bref, il était là devant elle, à la regarder d'un air bizzare. Pas qu'il avait un visage ou une moue bizzare mais simplement parce qu'elle savait qu'il la trouverait un peu spécial. Ici, vers minuit, vêtue d'un costume un peu trop provoquant et pleurant à chaude larme. Plus bizzare que ça tu meurs! Si c'était Chanl qui avait été à la place de lui, c'est sur et certain qu'elle aurait "blasté" la personne qui pleurait. Elle aurait rit de lui ou elle et bien entendue, n'aurait rien fait pour l'aider. Bref, elle toruvait ça vraiment charmant qu'il reste ici avec elle à la regarder pleurnicher plutôt que de prendre ses jambres et partir à courir le plus loin de cette demeuré Lapine!

Lorsqu'il lui répondit qu'il venait de Sidney et qu'il resterait ici quelques mois, Chanel hôcha plusieurs fois de la tête. Plusieurs questions lui tournoyaient l,esprit. Vivait-il en appart ou avec quelqu'un? Pourquoi était-il venu ici? Fuyait-il son pays natal ou il était venu ici pour une raison quelconque du genre voir un peu sa famille ou simplement pour s'amuser ou se trouver une copine dans la ville de l'amour. Avait-il une copine? Cessons toutes ses questions, Chanel n,avait qu'à le lui poser puisqu'elle était tout sauf timide. Enfin, quelques unes seulement du genre ce qu'il était venue faire ici ou ce genre de truc emerdant. Donc, Chanel humidifia ses lèvres puis s'apprêta à lui demander un truc mais elle se ravisa lorsqu'elle le vit poser sa question. Qu'est-ce qui c'était passé? C'était ça. Ce n'était pas réellement une question mais plutôt une affirmation du genre; tu peux te confier. Bien que Chanel hésitait à se confier à un tel inconnu mais au contraire très charmant, elle se dit que ça lui ferait du bien d'avoir un peu l'avis de quelqu'un d'autre et de se confier un peu. Mais simplement pour que ça se passe mieux pour elle ; elle ne dirait aucun nom. Peut-être qu'il allait tout dire à la police après tout?Chanel n'avait pas fait un crime mais évidement peut-être que ce serait mieux que ça soit anonyme pour ne pas juger de eprsonne. Celle-ci soupira bruyamment puis parvint à dire en résumé:


-Bof...J'étais à un bal costumé et puis une blondasse que j'aimais pas est venue me parler on a commençé à se chamailler et puis mon demi-frère amoureux d'elle m'a giflée et puis la blondasse ma versé un verre de champagne sur la tête... Je l'ai probablement mérité également... Et à l'heure qui l'est, elle est probablement en train d'enlever le cracha que j'ai laissé dans son verre de vin!

Dit-elle en grimaçant. Elle ne lui avait pas dit le truc du petit gateau qu'elle trouvait un peu inutile à raconter^^ Bref, elle rit un peu pour montrer ça qu'elle prenait ça par l'humour. Elle souriait un peu ce qui était mieux pour elle de pleurer. Elle fit un respir puis ses épaules se soulevèrent et tombèrent par la suite. Elle s'adossa les bras sur le petit pont puis insita à l'homme encore inconnu à faire demême. Elle dit alors dans un petit sourire en coin en se retournant vers lui:

-Pathétique comme soirée naon?

Fit-elle en aggrandissant son sourire en coin jusqu'à sourire normalement en montrant toutes ses dents. Elle se retourna vers l'eau après avoir observé un peu trop l'homme à ses côtés. Elle sourit intérieurement après avoir rougit un peu. Depuis quand était-elle gênée de regarder un homme. Et depuis quand se limitait-elle à 15 secondes pour regarder un homme? Bref, elle se s'imaginait pas que la "Chanel" de d'habitude était toujours au party alors qu'une nouvelle personne était là sur ce pont avec un gars pas détestable du tout. Dailleurs, comment s'appellait-il déjà? Aucune idée, il ne c'était même pas encore présentÉ. C'était alors à Chanel de prendre les devant! Elle dit alors subitement en se retournant vers lui:

Au fait, moi c'est Chanel. Mon prénom je parle..Pas de la marque! dit-elle dans un sourire coincé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lapine sexy dévalant les fleurs.[DEREEECK]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Vin de fleurs de sureau
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Lui dire avec des fleurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRONGER IN LOVE `♥ :: NatureKind :: MarshBotanic Gardens-
Sauter vers: