STRONGER IN LOVE `♥

Le coeur à ses raisons que la raison ignore
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 > Dereck Carter. *

Aller en bas 
AuteurMessage
Dereck Carter

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: > Dereck Carter. *   Mar 14 Aoû - 12:00

    I. Identité

    Nom:Carter
    Prénom:Dereck
    Surnoms:* /
    Date et lieu de naissance 09/05/1978

    Histoire: Sans deux être exceptionnels, je ne serais pas né. Dans mon histoire, je commencerais donc par ses deux personnes. Mon père ce nomme Leo Dereck Carter. Il est né d’une famille riche qui aime les traditions, une famille Australienne. Pour faire partie de la famille, quand on est un homme, il fallait deux conditions. Qu’on n’est comme un de ses prénoms Dereck et que l’on compte reprendre les affaires familials une fois adulte. Nous étions détenteur de plusieurs magasins de vêtements pour homme, particulièrement pour hommes d’affaires. Il y en avait une vingtaine dans tout le pays et c’est sur ça que mon arrière grand-père à construit la fortune de la famille qui avait chuté après la mort de son père. Mon père ne rêvait que de cette entreprise et avait comme un de ses prénoms Dereck, il était donc un membre appart entière dans la famille. Il réussit donc à ce faire accepté. Généralement, il y avait pas mal d’enfants à chaque génération dans notre famille. Mon père à deux frère et trois sœurs, sans parler de la multitude de cousins, d’oncles et de tantes (imaginez vous comme les réunions de famille sont animés.) Bref, il menait une vie heureuse, quand sa mère décida qu’il était temps qu’il se marie. Mais mon père n’était pas très enthousiaste à cette idée. Ne pouvant rien refuser à sa mère, il lui promit de chercher une épouse mais ne le fit pas.

    Adélaïde Du Comptois est née dans une riche famille d’artiste Parisienne. Elle est née dans un joli hôpital de la capitale de cette magnifique ville, là où sa famille habite depuis huit générations. Ce sont des bourgeois Français plutôt spéciaux, car ils ont tous développés des talents artistiques très prononcés, depuis ses huit générations. Adélaïde n’échappa pas à la règle. C’était une jeune fille rêveuse, docile, douée pour l’écriture et la peinture. Encore aujourd’hui, ses tableaux se vendent chères. Les Du Comptois étaient une famille appréciée dans le Paris bourgeois. Ils étaient très riches et apparemment d’une grande noblesse. Alors qu’Adélaïde poursuivait les études d’art qu’elle avait entamé, la famille tout entière décida qu’elle avait besoin d’un mari. Il voulait pour elle un Bourgeois Français, évidement. Mais pour la première fois, Adélaïde s’opposa à la décision familiale, prétextant qu’elle voulait tout d’abord finir ses études et trouvaient un travail avant de s’enticher d’un quelconque mari.

    Leur rencontre ce fit tout à fait par hasard. Adélaïde avait une grande amie, nommée Sophie, qui organisait des déjeuners de la jeunesse bourgeoise du monde entier absolument exquis. C’est lors d’un de ses déjeuners où Adélaïde et Léo était invités tous les deux. Sophie les avaient placés à côté, et pendant le repas une chose incroyable ce produisit. Comme lors des vieux films en noirs et blanc, ils tombèrent amoureux l’un de l’autre mais ne pouvaient avouer cette amour à leurs parents qui voulaient des personnes de leur contrés respectives. Leo se mit alors à faire une cour acharnée à Adélaïde, comme voulait la tradition. Une forte passion animait les deux jeunes adultes et au bout d’un an de cachoterie et de voyage entre Sydney et Paris, ils organisèrent une rencontre entre leurs deux familles. Mais alors, une bonne surprise ce fit. Les deux familles furent vraiment heureuse que leurs enfants songent à ce marier et en oublièrent même qu’ils n’étaient pas du même pays. Deux ans après cette rencontre, deux mariages en grandes pompes furent célébrés. Un mariage à l’église, à Paris, puis un mariage à la mairie de Sydney. Ce fut quatre ans après leurs rencontres que les deux personnes habitèrent ensembles, à Sydney après un accord des deux patriarches des deux familles. Et enfin, un an plus tard, Adélaïde tomba enceinte, d’un petit garçon…

    Ce petit bébé, encore dans le ventre d’une maman heureuse au côté d’un futur père aux anges, c’était moi. La famille de mes deux parents se pliait en quatre à l’approche de l’accouchement de ma mère. Ce fut finalement en mai, le 9, que je vins au monde dans la plus grande clinique de Sydney. J’étais un bébé très mignon et assez silencieux. Tout le monde m’adorait. J’étais un de ses bébés qu’on rêve d’avoir. Mignon, très silencieux et qui fait des longues nuits et de grandes siestes. Déjà à cette époque, j’étais un peu plus précoce que les autres bébés. Mais sans que l’on ne s’en aperçoive vraiment, je grandissais vite. Mes deux ans arrivèrent bientôt, avec eux l’apprentissage de la parole et de la marche, et la promesse de la maternelle. Quand j’étais enfant, j’adorais l’école. J’aimais beaucoup apprendre, une qualité qui me donne des possibilités encore aujourd’hui. Je rentrais bientôt à l’école, la vraie. J’avais quelques amis, comme tous les autres enfants. Je me démarquais un peu par mes prouesses scolaires et ma popularité malgré mes aires « d’intello ». Je faisais le bonheur d’à peu près tout le monde et j’étais moi-même très heureux. Je rentrais donc au collège avec le seul souci d’être moi-même. Mais bientôt, un dilemme se posa. Mes parents et professeurs voulaient absolument que je passe en quatrième au lieu de passé en cinquième. Mais non, je ne voulais pas me différenciait comme cela des autres et je déçu beaucoup de monde en refusant cette proposition. Le reste de mes années de collèges se passèrent sans aucun autre évènement vraiment notable.

    Le lycée arriva. Je fis des études littéraires car bien que fort en mathématiques, j’aimais vraiment beaucoup le Français et la Littérature et c’était sans doute la matière où j’excellais le plus. Il m’apportait aussi ce que j’avais déjà connu un peu au collège, cet-à-dire des filles qui s’intéressaient à moi. J’eus pas mal de petites amies, mais je leur offrais moins que ce qu’elles attendaient. Je préférais passer mes soirées à lire plutôt qu’à rester avec elle. Le sexe non plus ne m’intéressé pas vraiment. J’étais parrains de deux jeunes filles, Wednesday et June, que j’avais déjà vu. J’étais leur ainé d’une dizaine d’années, et je les appréciais beaucoup. Pour June, j’étais plus un ami que pour Wednesday un grand frère. Je commençais alors des études de littérature plus approfondis et j’eus ma première vraie relation sérieuse. Elle dura trois ans, et m’appris beaucoup de chose. Quand j’en ressortis, j’avais besoin de faire la fête, et de coucher avec plus de fille. Car je n’avais couché qu’avec trois filles alors que j’avais déjà dépassé la vingtaine d’année. Mes camarades d’universités avec déjà essayé plus de choses que moi, et je ressentis enfin les besoins d’un homme de mon âge. Bref, l’élève brillant que j’étais été aussi un garçon surprenant. On me donna le surnom de « Tombeur » qui me suivit jusqu’à la fin de mes études…

    Je revins à Paris, qui était ma deuxième ville, après Sydney, pour des études. Je vécus là-bas avec ma petite amie de l’époque et avec June et Wednesday. En trois ans, je finis la fac que j’avais entamée là-bas et je laissais donc mes filleuls pour repartir avec ma petite amie. Mais maintenant que j’ai vingt neuf ans j’ai décidais de prendre une année sabbatique avant de repartir au travail aux USA ou en Australie. Je reviens donc à Paris, pour réfléchir, mais surtout faire la fête et m’amuser un peu, tant que j’en ai encore l’âge. Je veux aussi voir June et Wednesday. Et on verra bien…


    II. Caractèristiques et Physique

    Caractère: C’est assez compliqué de me définir. Car si je suis une personne vraiment d’agréable compagnie, mon caractère est assez dur à décrire. Tout d’abord, je suis une personne réfléchis. Je ne fais pas vraiment d’idioties, appart peut-être des soirées trop arrosé ou des aventures sans lendemain alors que j’ai une petite amie. Mais avant de prendre une décision, je réfléchis toujours beaucoup. C’est une qualité qui fait de moi quelqu’un de plutôt mature, mais parfois ça devient un défaut car j’ai vraiment du mal à me décidé, et j’ai besoin de temps, au lieu de faire des choses spontanées irréfléchies. Je n’aime pas avoir des regrets, et je fais en sorte de ne jamais en avoir. Cependant, face à certaine situation, ce trait de caractère change du tout au tout et je peux devenir très spontané, mais cela n’arrive que très rarement. La dernière fois, c’était parce que j’étais vraiment très amoureux d’une fille, et je ne tombe amoureux que très rarement.

    Justement. Parlons un peu d’amour. Je suis quelqu’un d’assez fidèle et je déteste faire souffrir des gens. Ses deux qualités se contredisent et parfois j’oublie l’une au profit de l’autre. Je suis quelqu’un de très attentionné. Ponctuel lors des rendez-vous, je suis galant et très romantique. J’arrive toujours avec un petit cadeau, des fleurs ou des chocolats, par exemple. Mais j’ai beaucoup de mal à faire confiance aux femmes, car une fille m’a brisé le cœur alors que je n’avais pas atteint la majorité et à présent je suis méfiant et je tombe peu amoureux. Ma fiancée du moment est partie à l’autre bout du monde et je sais que cela va être dur de lui être fidèle. Mais je suis très jaloux, et j’ai aussi peur qu’elle me trompe. D’ailleurs, ma jalousie n’est pas excessive mais je suis quand même assez possessif, il est donc assez difficile d’être ma petite amie. Et je suis aussi très difficile, surtout pour le physique.

    Je suis d’une compagnie agréable, comme je l’ai déjà cité, car je suis une personne qui dégage un charme naturel. Je plais aux filles d’une vingtaine d’année alors que j’approche grandement de la trentaine pour cela. De plus, je suis quelqu’un qu’on pourrait qualifier familièrement d’adorable. Je suis un ami fidèle, toujours là pour réconforter ou pour écouter. De plus, en soirée je sais mettre de l’ambiance et j’ai de l’humour. Mais je ne suis pas parfait, et comme tout le monde j’ai des défauts. Par exemple, parfois je peux faire des réflexions blessantes sans vraiment le savoir. J’ai aussi un mal fou à mentir. Si quelqu’un me demande de le décrire physiquement et que je le trouve laid, je vais forcement finir par lui dire. C’est aussi une qualité dans le sens où je suis vraiment sincère pratiquement tout le temps.

    Mais vous pourriez peut-être penser que je suis quelqu’un d’assez vieux, qui ne sait pas faire la fête et qui songe déjà à ce posé ? Et bien non. Je suis encore un homme qui aime faire la fête. D’ailleurs, malgré ma maturité, j’ai la compagnie d’un jeune de cinq ans de moins, et c’est pour cela que je ne côtoie que peu de gens de mon âge. Je n’aime pas m’ennuyer, et quand je n’aime pas quelque chose il faut que je l’élimine. C’est pour ça que je fais toujours quelque chose et que je suis quelqu’un de vraiment actif. Je suis gentil, certes, mais pas naïf et les personnes qui veulent me faire du mal ou en faire à un proche ami, ce verra vite envoyer loin par mes soins. Je manie le sarcasme et les menaces je peux de plus paraître très impressionnant.

    Je me fiche de ce que l’on pense de moi. Je me fiche que l’on m’aime ou pas. Ce qu’il y a d’important à mes yeux, c’est ceux que j’aime et la vie que je mène. Ma réputation peut bien être atroce, je ne m’en affecterais pas. Et d’ailleurs, tous ceux qui voudront me critiquer pourront constater cela.

    Votre plus grande qualité: La sympathie et mon charme.
    Votre plus grand défaut: Peut-être ma tendance à hésiter...

    Physique: Je ne suis pas quelqu’un d’incroyablement beau, qui vous coupera le souffle dès le premier regard. Mais j’ai des qualités physiques et du charme, et je sais manier le tout.

    J’ai tout d’abord des cheveux châtains foncés, qui peuvent paraître bruns aux reflets châtains. Ils sont plutôt banal, mais je les coiffe avec du gel ce qui les rends un peu plus spéciaux. J’ai des yeux verts assez mignons, un regard profond et pénétrant qui fait craquer beaucoup de filles. Mon nez est plutôt pointu mais pas au point d’en faire un vrai défaut. Mais en plus, j’ai une bouche incroyablement sexy et si vous avez un jour la chance de m’embrasser, vous tomberez immédiatement amoureuse de moi. Ma forme de visage n’est pas vraiment ronde, ce qui m’arrange car je n’aime pas les grosses joues, que je surnomme « joues de hamster ». Mes oreilles sont bien collées à mon visage, et j’ai un coup plutôt normal et pas un coup de taureaux comme certains hommes. Ma peau est bronzé et je fais attention à la gardé comme cela. Je parais beaucoup plus jeune que je ne le suis.

    Je n’aime pas les personnes grosses. J’ai une théorie qui dit que si vos amis sont gros, vous le serez aussi. Hors, ma phobie est de grossir. Je fais du sport, notamment de la course à pieds, ce qui me donne un corps d’athlète sans passer pour un de ses bulldozers gonflés qui passent leurs temps à soulever des poids et qui ont l’air atrocement ridicule. Je n’aime pas trop montrer mes pieds, qui celons moi sont les seules choses à redire chez moi. En vérité, ils ne sont pas tellement horribles. J’ai des mains plutôt normales, et je déteste transpirer. Je prends soin de mon corps pour avoir l’allure la plus parfaite possible.

    Niveau habille, je ne suis pas une fashions victim’ mais j’aime bien être un peu à la mode. Il est vrai qu’il m’arrive de m’habiller en costume cravate, quand j’ai un entretient d’embauche, par exemple, mais généralement, je suis assez à la mode. Je n’aime pas les vêtements « de vieux ». Les gros pulls pleins de peluches, ou les jeans mités. Je fais très attention à mon apparence et l’apparence passe forcement par la manière de s’habiller, je m’habille donc le mieux possible. Je fais aussi attention aux couleurs que je porte. Avec ma peau bronzé, certaine chose son exclu, comme les t-shirt jaunes ou orange par exemple. J’ai un bon goût, et je suis toujours propre et le plus beau possible, ce qui dégage une bonne image de moi.

    Autres? J'ai un tatouage, mais je ne vous dirais pas où...

    III. Préférences ( de votre personnage)

    Ville/Pays préférés: Paris et la France, évidemment.
    Livre fétiche: Comment pourrais-je choisir parmis tout les ouvrages de grande littérature que j'ai pu lire ? Je ne me limiterais à cité un seul auteur quand tellement sont talentueux...
    Films favoris: Hmmm... Je ne sais pas vraiment. J'aime beaucoup d'oeuvres du 7e art et il me serait difficile d'en choisir un.
    Fleur préférée: La Tulipe.
    Couleur préférée: Bleu azur.
    Chansons fétiches: "Naive" The Kooks.
    Activitée Favorite: Lire, faire la fête...
    Votre dernière relation : Celle qui dure depuis longtemps avec ma petite amie mais qui va peut-être s'achever bientôt...


    IIII. Autres

    Avart:Josh Duhamel.
    Votre Prénom: Clara
    Age: 12 ans.
    Précense sur le forum par sem: Ca dépend. En vacances, tout les jours et je verrais en période scolaire, mais beaucoup moins.
    Comment trouvez-vous le forum? Magnifique, bravo Dieu Quang et les autres admins. =)
    Autres? Logan et Dereck vous aimes. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Carter
DYLM ? | | Admin x3'
avatar

Nombre de messages : 387
Age : 24
Citation : Don't Forget To Smile ●
Côté coeur X3' : I have a head to love you?
Localisation : Dans tes rêves
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: > Dereck Carter. *   Mar 14 Aoû - 12:40

J'en connais une qui va être contente?
Re bienvenu Ch0ùù xD
Validé et pense à mettre un avart

_________________
J u n e . C a r t e r .`♥

▪ La plus grande vérité qu'on puisse apprendre un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stronger-inlove.frbb.net
 
> Dereck Carter. *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» A true humanitarian,Jimmy Carter.
» James Carter
» Le retour de Samantha Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRONGER IN LOVE `♥ :: Validé-
Sauter vers: